Questions fréquentes

Existe-t-il une aide financière si je souhaite être accompagné ?
 

Tout d'abord, il est nécessaire de bien distinguer les fonctions d’un Éducateur Spécialisé Libéral, de celui d’un Intervenant Éducatif salarié CESU :

L’intervenant éducatif : son champs de compétence est le plus souvent celui des TSA (Troubles du Spectre Autistique) et de la méthode A.B.A (Applied Behavior Analysis" (Analyse Appliquée du comportement)). Il n’est pas nécessairement titulaire du diplôme d’Educateur Spécialisé et exerce sous la supervision d’un psychologue. Il applique alors les programmes définis par celui-ci. Le financement de l’intervenant éducatif est souvent mis en place via le CESU. Vous devenez ainsi particulier employeur et vous devez alors le déclarez et gérer l'ensemble des démarches administratives (paye, congés, fin de contrat…) et financières (Charges sociales à payer en plus). Vous le rémunérez directement en CESU. L'utilisation du CESU pour les particuliers employeurs nécessite que votre intervenant soit affilié au CRCESU. Il est possible de déduire fiscalement une partie des frais liés à son embauche. Les interventions du psychologue superviseur sont à prendre en charge en supplément.

L’Éducateur Spécialisé diplômé d’état installé en libéral (moi) : exerce sous la forme d’une entreprise (c’est mon cas, en micro-entreprise). Il a créé son propre projet d’accompagnement en fonction de ses compétences et ses expériences de terrain. Il est autonome et doit s’entourer des professionnels liés aux personnes qu'il accompagne (pour ma part : parents, familles, adolescents, enfants) pour travailler en partenariat. Les formations et les supervisions qu’il souhaite mettre en place afin de développer ses compétences sont entièrement à sa charge. L’Éducateur libéral n’est pas salarié, il est soumis à des charges sociales et fiscales dont il gère totalement la gestion administrative. Il est le partenaire des familles.


Les tarifs des Intervenant éducatifs et des Éducateurs spécialisés libéraux sont, en toute logique, bien distincts puisqu’il ne s’agit pas de la même prise en charge
Cependant, des solutions existent pour vous aider à financer cette dernière :

– En premier lieu, contacter le fond social de votre mutuelle pour savoir si celle-ci prend en charge les prestations d’un Éducateur Spécialisé.

– Pensez à vous renseigner auprès de votre comité d’entreprise. Certains CE peuvent participer au financement des séances de professionnels libéraux pour les enfants des salariés de leur entreprise.

– Il existe plusieurs aides de l’État (la "Prestation Compensatoire au Handicap" notamment) permettant aux familles de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle des prestations libérales. Elles sont calculées en fonction de votre situation et de vos besoins par le Dossier MDPH.